Fibromyalgie : les malades se réveillent plus de 6 fois par nuit

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Les personnes atteintes de fibromyalgie souffrent aussi de troubles du sommeil. Dans la nuit, les malades se réveillent au moins 6 fois par nuit.

L’immense majorité des personnes souffrant de fibromyalgie sont atteintes de troubles du sommeil. Et à en croire, une étude canadienne publiée dans le Clinical Journal of Pain, les malades présentent des perturbations spécifiques de leur sommeil. Ce trouble pourrait être un nouvel indicateur de cette pathologie difficile à diagnostiquer.

La fibromyalgie est en effet une maladie méconnue et mal prise en charge. Pourtant, elle n’est pas rare : entre 2 et 3 millions de Français sont touchés. Ils souffrent de douleurs dans tout le corps sans pouvoir identifier la source de ces maux. Ces douleurs diffuses seraient liées à une atteinte des fibres nerveuses transmettant l’information douloureuse ou un dérèglement de la gestion de la douleur. Les malades se plaignent également de fatigue, d’anxiété et d’insomnie.

Des malades réveillés 6 fois par nuit

Pour mieux comprendre la nature des troubles du sommeil chez les personnes atteintes de fibromyalgie, les chercheurs de l’université d’Ontario (Canada) ont étudié 132 malades, 109 insomniaques et 52 personnes sans problème de sommeil. Durant 2 nuits consécutives, leur sommeil complet a été enregistré par polysomnographie. Grâce à des électrodes posées sur le cuir chevelu et le visage des volontaires, les chercheurs ont pu analyser la durée du sommeil, les cycles et les différents stades du sommeil ainsi que le temps d’endormissement.

Les scientifiques observent que les fibromyalgiques et les insomniaques ont plus de mal à s’endormir que les personnes exemptes de troubles, et ont un sommeil profond fragmenté. Leurs nuits sont caractérisées par une plus grande succession de réveils nocturnes de courtes durées et d’épisode de sommeil que les personnes dormant sur leurs 2 oreilles. Ces participants seraient réveillés au moins 6 fois par nuit.

Toutefois, les scientifiques remarquent que ces phases d’éveil sont plus courtes chez les personnes atteintes de fibromyalgie que chez celles souffrant d’insomnie primaire, elles sont plus fréquentes.

Rétablir un sommeil continu

Ces travaux suggèrent ainsi que les personnes atteintes de fibromyalgie ne présentent pas les mêmes troubles du sommeil que celles souffrant d’insomnie. En identifiant ces différences, les praticiens pourront diagnostiquer et traiter plus efficacement ces perturbations. Pour la fibromyalgie, la prise en charge consisterait ainsi à réduire la fréquence des épisodes d’éveil et maintenir un sommeil continu.

Une étude parue dans le Journal of Neurophysiologie en février dernier indiquait que ces perturbations du sommeil prenaient naissance dans le thalamus, une zone du cerveau qui régule l’endormissement. Les chercheurs de l’université de Berkeley en Californie ont en effet noté des anormalités dans les ondes du sommeil profond. Mais ces dernières ont peu être restaurées grâce à un médicament prescrit pour la narcolepsie. Une découverte qui offre une opportunité de traitement pour rétablir le sommeil et soulager les fibromyalgiques.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *